Vous Êtes ici sur un chemin menant à Votre retour à la Maison

Vous Êtes ici sur un chemin menant à Votre retour à la Maison

50- Être aimé et être accepté est-ce la même chose!

 Être aimé et être accepté est-ce la même chose!

 

Pour être aimer, il faut avant tout être capable de s'aimer soi-même et pour se faire, il y a du chemin à  faire jecrois .... puisqu'il faut, avant tout, que l'on ré-apprenne à se re-faire confiance en Soi.

Qu'en pensez-Vous ?

 

Si  tu ne t'aimes pas toi-même, comment peux-tu croire, que l'autre puisse t'aimer.

 

L'effet miroir vous connaissez?

 

Vous avez peur, au départ, que l'autre  ne vous aime pas.

Alors, inconsciemment, l'autre qui est votre miroir, sent votre énergie qui lui dit: il n'accepte pas que l'autre puisse l'aimer. Il ne veut donc pas être aimé, alors respectons-le et renvoyons-lui l'ÉNERGIE, qu'il ne peut être aimé.

         

Comme beaucoup de gens qui vous entourent et qui n'ont pas confiance en-eux, il y a une peur du rejet, car jadis, vous avez sûrement été rejeté par certaines personnes et cela a détruit votre confiance en vous.  

 

Oui, c'est cela qui a détruit votre confiance en vous car, vous avez cru et donné du crédit aux paroles qui ont été dites et que vous avez acceptées, comme étant une vérité.

 

De par ce fait, vous lui avez donné à cette personne, du pouvoir sur Vous. Il ne l'a pas pris, vous lui avez donné en cadeau.

 

Oui, à la suite  des paroles que l'autre vous a dites à votre sujet, vous n'avez pas fait la différence entre ce que Vous ÊTES et l'action que vous avez faite et /ou le comportement que vous avez eu.

 

Exemple :

 

Si vous, en tant qu'individu, vous  dites à un enfant, qui débute sa première année scolaire : Lis-moi ce livre sur la physique et dis-moi ce que tu en penses. Et constatant que l'enfant ne pouvait le faire, Vous lui dite : Tu es un idiot.

 

Quel message envoyez-vous à cet enfant et que se passe-t-il dans la tête de l'enfant croyez-vous!

 

L'enfant, n'a même pas encore apprit à lire et vous lui demandé de le faire.

 

Lequel est le plus idiot! 

 

Vous vous êtes servit d'un enfant, pour vous faire croire que vous, vous étiez intelligent.

 

À partir de cet exemple voyons ce qui peut se produire.

 

A)   L'enfant accepte ce que vous lui dites.

 

Dans ce cas, il n'a pas confiance en lui, mais en vous, et il accepte vos paroles comme étant une vérité. Donc il se dit c'est vrai, il a raison,  je suis un idiot et de ce fait, il ne m'aime pas, et il m'aimera uniquement que lorsque je serai capable de faire ce qu'il me demande.

 

Dans ce cas, être idiot et ne pas être aimé, comme vous avez pu le constater est relier à quelque chose qui relève, plus à des apprentissages qu'un individu peut faire, qu'à l'individu lui-même, vous me suivez!

 

C'est comme un enfant qui n'a pas encore appris à marcher. Est-il idiot parce qu'il ne sait pas encore marcher. Vous voyez la différence maintenant entre les deux. Si vous ne la voyez pas, pourquoi aimons-nous naturellement tous ces nouveaux nés?

 

Donc, il ne faut jamais mêler les deux. Ce qu'un individu EST et ce qu'il peut faire et pourra faire avec le développement de ses potentiels.

 

B)   L'enfant refuse ce que vous lui dites.

 

Dans ce cas, l'enfant a confiance en lui, mais pas nécessairement en vous, et il n'accepte pas vos paroles comme étant une vérité. Il peut même vous répondre :

 

Aye, tu sais pas, que je n'ai pas encore appris à lire,   je ne peux pas le faire mais, ce que je peux te dire, c'est ce que tu me demandes de faire, c'est complètement idiot!  Dis-moi donc, ce que tu en penses!

 

Cet enfant agit avec son senti et a confiance en lui et il s'aime. Donc il sera aimé car en se respectant, il respecte aussi les autres et leur sert aussi de miroir. Qu'en pensez-vous?

 

 

Les circonstances de la Vie sont des cadeaux du moment présent que tu ignores, que tu acceptes ou que tu rejettes.

 

Ce qui est, EST.

 

Et ce que tu en FAIS, là est la question.

 

Tu t'en nourris et tu passes, si requis au moment approprié à l'action et tu grandis et tu te sens  libre.

 

Ou bien, tu réagis et tu fais une indigestion, une réaction et tu subis et tu te sens écraser par la Vie.

 

La personne la plus importante, a qui tu dois accorder le plus de ton attention, c'est à toi-même. Car, tu ne  peux donner ou partager avec les autres que ce que tu ES ou ce que tu as toi-même!

 

C'est comme un cuisinier, il ne peut faire a manger qu'avec ce qu'il EST et avec ce qu'il a dans sa cuisine!

Il peut être heureux ou malheureux dans sa vie mais soyez certain que dans sa nourriture il y aura certainement des deux.

 

Aimer manger et ÊTRE en Amour ce sont deux choses distinctes.

 

Se sentir accepté ou pas, dans cela, il y a du conditionnel.

 

Être aimé et Aimer, cela est sans condition.

 

 

 

Bonne Réflexion!

 Clasim,Québec,Canada  


05/10/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres