Vous Êtes ici sur un chemin menant à Votre retour à la Maison

Vous Êtes ici sur un chemin menant à Votre retour à la Maison

61-- Partie-2 Allons-nous vers un changement de paradigme?

Allons-nous vers un changement de paradigme (La suite)

Chaque enfant devrait d'abord apprendre que le cadeau de la Conscience de Soi est le seul dieu qu'il soit nécessaire de connaître. Ainsi, ils feront l'expérience de leur vie à partir de ce point de connexion.

De plus, ils apprendraient que la responsabilité personnelle amplifie cette connexion par le biais des expériences vécues dans une perspective positive ou négative.

Ils comprenaient que la Conscience de Soi, cet étonnant cadeau, est supportée en toutes choses par les simples Lois d'attraction, d'intention délibérée et de laisser-être dans les choix du libre arbitre, et qu'elle est en outre supportée par la compréhension tirée de l'expérience qui utilise ces simples lois fondamentales, alors une nouvelle expérience qui n'existe pas maintenant l'attendrait.

 

Un degré de Conscience de Soi plus élevé suppose un taux vibratoire ou une dimension d'expérience plus élevés. Les graines de semence d'une dimension sont plantées dans une dimension inférieure.

Ceci vous amène à comprendre que vous êtes déjà conscients d'être conscients. Cependant, on doit prendre soin de la semence pour qu'elle arrive à s'épanouir dans la transcendance, au point de dépasser son espace actuel par l'augmentation de son taux vibratoire, jusqu'à ce qu'elle se propulse par elle-même dans un changement dimensionnel offrant une plus grande opportunité de croître encore davantage en Conscience deSoi.

Dès que des mammifères à sang chaud apparurent sur cette planète, l'évolution menant à la Conscience de Soi devint l'objectif. C'est un processus normal et naturel.

La Conscience de Soi progresse et se raffine, elle mesure son cheminement en temps linéaire ou en courts segments.

Ces derniers segments, sont comme les pièces d'un puzzle qui, une fois rassemblées, formeront la version holographique d'une vaste expérience.

L'ego conscient observe sa vie d'une manière séquentielle linéaire (passé, présent, futur) ; cette méthode ne lui laisse pas soupçonner qu'il fait partie d'un plus grand projet jusqu'à ce qu'une explication lui soit offerte de la manière dont cela « marche vraiment » et qu'il l'accepte comme étant la vérité.  

La prochaine étape dans l'expérience de la 4e dimension comprend l'ajout de la dimension vibratoire ou vivante de l'action dans le champ de l'hologramme lui-même.

Un vrai hologramme est projeté par la pensée, non par un mécanisme. Puisque la pensée a le pouvoir d'agir en elle-même en émettant une pensée subséquente, elle est donc consciente d'elle-même.

 

Les Lois d'attraction, d'intention(création intentionnelle) et de laisser-être, utilisées à dessein et en toute liberté, sont les outils qui permettront de libérer l'humanité et de lui redonner sa citoyenneté galactique ainsi que la capacité de voyager librement.

Le retour au pouvoir personnel d'une personne, après avoir fait l'expérience du rôle de victime et après avoir été freinée dans son évolution, produira dans l'âme une sensation émotive comparable à la joie dont tant de religions ont parlé.

De même que l'amour et la haine ne peuvent partager le même coeur, la joie et la perception d'être une victime ne peuvent non plus habiter la même expérience.

Il est parfaitement acceptable pour les êtres humains de cette planète d'invoquer  de l'aide pour manifester un changement dans le corps humain pour accommoder la correction de la matrice vibratoire du corps humain et lui redonner son modèle originel.

Cela leur permettrait d'être les premiers à réaliser la transition vibratoire et d'établir un idéal : celui du retour à l'archétype tel qu'il avait été originellement créé à l'intérieur des équations galactiques.

Cela devient donc la deuxième tâche majeure assignée à l'équipe au sol.  

Si les êtres humains, hommes et femmes, veulent réussir à transcender leur vieux réflexe, celui de se mordre la queue, de tourner sans cesse en rond dans la souffrance, comme ils le font depuis des générations, ils doivent cesser de créer des victimes et d'être des victimes.

La peur est la forme-pensée la plus créative de l'aspect négatif.

L'amour est la forme la plus créative de l'expression positive.

La raison pour laquelle ces deux émotions sont au sommet de l'échelle dans la pensée humaine tient au taux vibratoire émotionnel qui accompagne chacune d'elles.

Le degré de capacité d'éprouver ces émotions pour un être humain dépend de la gamme d'expériences qu'il a vécues.

C'est le besoin de faire l'expérience équilibrante de l'opposé, la vibration harmonieuse de la Création qui a amené chaque entité à la vie consciente et qui continue de nourrir le tout de son énergie, ce besoin donc est submergé par la diversion exercée à dessein.  

Ce n'est pas que cette merveilleuse énergie qu'est l'AMOUR ne soit pas disponible ; c'est que la conscience éveillée est trop encombrée pour trouver l'espace tranquille intérieur où la sentir.

Si elle ne peut être ressentie, ne serait-ce qu'un peu, comment peut-elle être attirée, pour ensuite être manifestée dans l'expression afin de l'expérimenter encore davantage ? 

Pour être vraiment expérimentée :

 1-L'énergie doit couler à travers la conscience éveillée et 

 2-Être re-focalisée dans la naissance d'une plus grande expression.

En d'autres termes, pour connaître l'Amour,

1-Il faut l'attirer ;

2-Le contenir et

3-L'exprimer extérieurement à la fois

a) par la reconnaissance de son existence et

b) sa transmission tangible.

Ainsi, l'amour est amplifié et il se répand avec l'expression créatrice. C'est ainsi que chacun vient à l'existence et qu'il crée son opportunité de devenir.

La complexité des lois universelles s'accroît à mesure qu'elles sont comprises. Passer de la compréhension des Lois d'attraction et de création délibérée (intention) à la Loi du laisser-être (patience, non-intervention) ajoute de la complexité à chaque niveau car elles sont toutes interactives.

L'application de la Loi du laisser-être ouvre la porte à l'expérience du courant d'énergie créatrice. On pourrait dire que c'est « l'amour à l'œuvre ».

(Note) Il a plutôt été utilisé les termes« flot d'énergies créatives », et expressions du genre au lieu du mot Amour depuis le début de ce texte.

Ceux qui ont vécu une expérience qui les a amenés au-delà de la mort, c'est avec regret qu'ils reviennent à leur réalité consciente car ils ont vécu une expérience irrésistible de ce qu'ils appellent l'amour. Ces expériences sont connectées aux énergies qui émanent du centre créateur qui maintient et agrandit cette galaxie.

De brefs moments d'amour passent dans vos vies. Quelquefois, c'est ce qu'une mère ressent pour son nouveau-né ; des couples qui ont partagé de longues vies ensemble atteignent ce niveau d'appréciation l'un pour l'autre ; des moments d'appréciation pour la nature… pour n'en nommer que quelques-uns. Ce sont des moments intenses à un niveau émotionnel/vibratoire que vous appelez l'illumination ou l'extase. Ces moments sont si étranges et si peu familiers à la plupart des humains sur cette planète que les personnes d'exception qui sont capables d'atteindre ces états et de les maintenir sont élevées à la « sainteté » si leur état devient connu. À ce niveau-là, la manifestation de pensée est si naturelle que des exploits apparemment impossibles sont accomplis. Comparé à la norme sur cette planète, c'est la « super conscience ». Par contre, sur d'autres planètes, c'est l'expression normale de la vie humaine.

La patience est un aspect du laisser-être. Mais ici, il ne faut pas confondre patience avec tolérance.

C'est l'émotion ressentie qui pourra au mieux définir cette nuance. Voilà une occasion d'auto contemplation particulièrement productive.

La tolérance porte une charge émotive qui suggère d'endurer, de supporter quelque chose qui agace, alors, que la patience s'accompagne habituellement d'une anticipation sincère, d'un amusement même, de la part de l'observateur.

Il y a une différence très profondément observable et peut-être même intentionnellement transformable au beau milieu de l'action pour ainsi dire.

C'est ce type de décision consciente qui transforme le savoir en sagesse par le choix conscient de dépasser une émotion au profit d'une autre en laissant tomber une attitude et une opinion.

Aucun changement d'attitude ne peut s'effectuer sans d'abord laisser tomber cette impression d'agacement et d'impatience.

Dans l'expérience humaine, on note que la transformation de la tolérance en patience est souvent accompagnée d'un sourire, une indication du sentiment de bien-être à laisser le flot créatif s'exprimer à travers l'expérience humaine.

L'émotion est un ingrédient important dans le processus. Cependant, quand l'émotion mène le bal dans l'expérience de l'individu ou du groupe, elle devient alors un piège et indique un déséquilibre qui peut être corrigé.

Elle indique qu'il faut réserver du temps pour réfléchir avec le cœur afin de discerner la vérité de l'information, de la situation ou de la circonstance qui déclenche la réaction émotive.

Il importe en effet de déterminer la cause de l'émotion.

Ce n'est pas tant la logique comme les émotions qui donnent accès à l'esprit et, plus important encore, au coeur des êtres humains.

Partie deux : Le processus de création

Vous utilisez une comptine pour enseigner les lettres de votre alphabet, fondation de vos langages écrits. Nous désirons que vous appreniez à utiliser ce qui constitue le fondement de la conscience de soi manifestée. De même que vous devez apprendre à utiliser l'alphabet pour écrire une langue et les combinaisons de sons pour parler cette langue, vous devez utiliser les principes fondamentaux pour diriger le flot de la pensée dans l'énergie coagulée qui crée une expérience que vous appelez la vie.

Quelqu'un peut avoir l'intention de faire quelque chose mais en fait ne jamais le faire. La détermination est l'étincelle qui tient l'intention à l'avant du champ d'activité dans la conscience.

 En termes excessivement simples :

Le processus de la pensée voyage vers l'extérieur dans l'énergie fluide du flot créateur à une allure beaucoup plus rapide qu'elle ne revient en tant que réalité manifestée.

Le processus de pensée concentrée, lorsqu'il est alimenté par les mouvements de l'émotion, se déplace rapidement à travers l'énergie créatrice.

Alors que la pensée quitte le champ d'énergie dense, elle devient plus fine ou vibre plus rapidement. C'est sur le voyage de retour, pour ainsi dire, que son taux d'oscillation s'abaisse, qu'elle ralentit, pour produire la manifestation.  

La Loi d'attraction attire l'objet de la pensée concentrée « qui avait été envoyée dans le champ d'énergie créatrice » pour le ramener au point d'origine.

Quand le point d'origine vibre à un taux plus lent, l'objet semble se manifester très lentement dans le temps.

Si la concentration est retirée ou suffisamment affaiblie durant cette expérience séquentielle, le procédé d'attraction magnétique avorte.

La pensée intelligente qui vous entoure est sujette à votre volonté intentionnelle  de la diriger.

Si le mental a comme fonction de décoder la réalité environnante, ce sont les sentiments qui déterminent combien elle est crédible.

La confusion interfère dans la capacité de choisir entre ce qui paraît être vrai et ce que les sentiments désignent comme étant vrai.

Il est nécessaire de remonter plus loin en arrière dans le processus des lois de l'univers qui permettent que la conscience manifestée soit présente.

La potentialité s'est elle-même mise au monde pour explorer les possibilités qui lui sont inhérentes.

Pour y arriver, il lui faut observer ses processus.

Chacun doit devenir le dieu de sa vie car les lois sont les prémisses de l'expression de la vie.  

La compréhension grandit et le désir de faire l'expérience de la vraie liberté se trouve stimulé.

Il n'y a pas de liberté sans responsabilité.

Si la responsabilité est abandonnée, la liberté se dissout dans l'esclavage, peu importe le déguisement savant peint par dessus. Vous en êtes au choix entre ces réalités, à la fourche du grand chemin. Le moment est venu de décider.

Chacune des lois ajoute aux autres et quand la pensée s'incorpore aux lois, elle pense de manière indépendante, relâchant des actions complémentaires coordonnées de manières qui ne peuvent être planifiées par le mental/cerveau des individus.

Par exemple, le corps humain fut créé suivant les lois universelles et il continue de penser pour lui-même, permettant une adaptation continuelle

Il n'en tient qu'à l'individu de réaliser son désir en se servant des lois de l'univers pour lui-même et en coopération avec les autres.

La pensée proprement projetée pense et agit jusqu'à ce qu'elle ait complété sa tâche si elle est correctement maintenue au foyer émotionnel et mental en vue d'un changement positif.

Il faut garder le foyer « légèrement » à l'esprit.

Exemple : Lorsque vous voulez que votre corps se déplace d'une pièce à l'autre, il le fait en répondant simplement à votre motivation intentionnelle de le faire.

Il agit tout à fait à l'intérieur de la Loi universelle d'intention dans l'action manifestée. Ce n'est même pas une pensée consciente, c'est une action projetée et elle se passe.

La subtilité de cet exemple démontre le pouvoir de l'intention qui est « légèrement maintenue" mais que l'individu attend tout de même avec confiance de voir se passer. Il serait bon de réfléchir soigneusement à cet exemple et de bien le comprendre.

Tous et chacun sont les instruments par lesquels ce processus se déroule.

Il est donc important de comprendre qu'il n'y a pas de « péché » ou d'erreur ; il n'y a que l'expérience à éprouver dans la sagesse, de la compréhension et l'infinité pour le faire.

Cela ne vous prendra pas plus d'effort de concentration pour les appliquer sur une base continue qu'il vous en faut pour décider de vous lever d'une chaise et de vous déplacer vers la porte ou n'importe où ailleurs où vous désirez aller sans réellement appliquer une pensée concentrée.

Tout cela s'accomplit par l'intention aussi facilement que la respiration ou tout autre acte qui est posé en sachant que c'est facile à faire.

Il est nécessaire de comprendre que toute réalité naît d'abord dans l'imagination, dans l'esprit du concepteur.

Le foyer d'intention active le processus et le fait passer à travers les différents stades de conception jusqu'à la conversion en énergie.

L'énergie se coagule en ralentissant sa vibration jusqu'à ce qu'elle devienne une matière qu'on peut toucher et observer. C'est ce qu'on appelle la réalité manifestée.

Il est possible de manifester tout à fait rapidement une simple expérience non entravée par le rajout de détails inutiles. Cela dépend du degré de clarté, de la capacité à concentrer une intention et de l'émotion qui ajoute de l'élan au processus créatif.

Le degré de « savoir » est le dernier ingrédient dans le mélange. Il est difficile de déterminer la différence entre croire et savoir.

Encore une fois, c'est l'application facile et presque sans effort du désir, comme lorsque vous savez que vous pouvez vous déplacer de la chaise à la porte.

Il y a une action qui est hors de tout doute et une connaissance de l'endroit où vous allez, mais aucune pensée relative aux efforts musculaires et autres du corps que ce mouvement implique ou à ce qui pourrait se passer une fois arrivé à la porte.

Il est aussi nécessaire de maintenir l'idée que vous êtes en route vers la porte jusqu'à ce que vous y arriviez. En perdant votre concentration, vous pourriez aboutir dans la cuisine et vous demander ensuite pourquoi vous êtes rendu là.

L'aspect le plus important à envisager est plutôt: Quelle en sera la sensation ?

Par conséquent, il est nécessaire d'inventer une nouvelle expression telle que « ensensationner » (envelopper, garnir de sensations) afin d'exprimer adéquatement cet aspect de la manifestation.

(À suivre)



19/04/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres