Vous Êtes ici sur un chemin menant à Votre retour à la Maison

Vous Êtes ici sur un chemin menant à Votre retour à la Maison

78-- À l'origine vous êtes des anges.

Note: Comme il a été mentionné à l'article Le but de ce blog, qu'il m'arrivera  occasionnellement de produire un œuvre littéraire que je trouve pertinent et qu'advenant le cas que j'en donnerai la source.Cet article, en est un.

À l'origine, vous êtes des anges

2 mars 2012 par Internaute 
 

  

Message de la Terre transmis par Pamela Kribbe

Enfants humains chéris,

Je suis la voix de la Terre. Je vous connais depuis toujours. Je ressens et reconnais chacun de vos pas. Au plus intime, nous sommes un. Il y a une seule conscience qui nous enveloppe. Cette conscience est majestueuse et indicible. C'est l'esprit de Dieu. Elle est à la fois mystérieuse et très familière. Dans la main de cette Conscience créatrice, se déploie le jeu de notre relation. Ensemble, nous jouons un jeu, nous sommes partenaires d'une relation qui a évolué avec le temps. Cette relation est désormais prête pour la transformation. Nous entrons dans une ère nouvelle. Mais je vais d'abord vous en dire plus sur les débuts de notre coopération. Ils sont peut-être différents de ce à quoi vous vous attendiez.

Lors de notre première rencontre, vous n'étiez pas encore humains. Vous ne possédiez pas de corps physique. Vous n'étiez pas incarnés sur Terre. Vous étiez des anges. Et pas n'importe quels anges ! Vous apparteniez à une famille d'anges qui avait l'intention d'initier une nouvelle aventure dans le cosmos. En quoi consistait cette aventure ? En termes très simples, je dirais que dans le cosmos, il existe une loi d'attraction des semblables. Par exemple, après la mort sur Terre, l'on est automatiquement attiré dans une zone du monde spirituel qui reflète son état de conscience. L'entourage est un reflet direct de ce que l'on ressent à l'intérieur de soi. Il y a une unité entre l'intérieur et l'extérieur. Dans le monde spirituel, il existe des sphères de lumière et des sphères de relative obscurité. Ces sphères sont séparées. Ce n'est pas le cas sur Terre, du moins en apparence. Sur Terre, de nombreux types de conscience différents sont présents ensemble et interagissent. Il y a une grande diversité et la Terre est comme un immense creuset de sphères de conscience différentes.

Même ici, chacun crée sa réalité par son état de conscience intérieur. Cependant, c'est là quelque chose que l'on comprend peu à peu, au cours d'une quête spirituelle profonde. Au début, l'on est très distrait sur Terre par un monde extérieur qui ne semble pas du tout être créé par son propre esprit. Au contraire, l'on semble être le produit de cette réalité plutôt que son créateur. Dans le monde spirituel, l'unité entre intérieur et extérieur est simplement acquise, concrète et palpable. Sur Terre, cela nécessite une conscience très évoluée pour réaliser cette unité et en prendre responsabilité en tant que créateur.

Sur Terre, une expérimentation spéciale a lieu. Lorsque que l'on est ici sous une forme physique, chacun est revêtu d'un voile pour oublier sa propre puissance créatrice divine. Il y demeure jusqu'à ce qu'il s'éveille et voit qu'il est Dieu au coeur de son être. Alors le voile tombe et il reconnaît aussi la profonde unité sous-jacente qui imprègne toutes les créatures vivant sur Terre. Le processus d'éveil y est intense et l'existence même de la Terre donne une puissante impulsion évolutive au monde spirituel tout entier. Spécialement dans le monde spirituel, il peut y avoir un manque de dynamisme et de changement, et en fait, une stagnation dans la croissance s'est produite parce que les sphères sont séparées de façon très nette. Le changement, l'évolution, la croissance, prennent place lorsque l'on rencontre et se confronte avec l'altérité. Par « rencontrer l'altérité », je ne veux pas dire avoir une conversation polie avec elle, mais plonger en elle, réellement. L'on apprend et grandit de diverses formes de conscience non en les étudiant « d'en-haut », mais en les « devenant ». C'est exactement ce qui arrive lorsque l'on plonge dans l'incarnation sur Terre. L'on fait un plongeon en profondeur et en l'incarnant ici, l'on se connecte à diverses sphères de conscience. C'est ainsi que l'on forge un pont entre des sphères d'existence qui autrement ne seraient pas entrées en contact.

Être humain signifie être un pont entre des sphères de conscience très variées. En forgeant ce pont réside l'espoir d'une expansion de conscience dans toutes les sphères du monde spirituel. Même la sphère la plus évoluée du monde spirituel gagne une impulsion de croissance et de renouveau à partir de l'expérimentation sur Terre. Les humains sont capables d'explorer les extrêmes de la lumière et de l'obscurité et finalement de reconnaître l'unité derrière toutes formes et apparences. Lorsque les humains atteignent cette conscience de l'unité en eux, ils deviennent des créateurs conscients sur Terre et leur présence a un effet de transformation et de guérison sur toutes les créatures vivantes qu'ils rencontrent.

Créer la conscience de l'unité est le but de votre aventure sur Terre. J'ai commencé ce récit en mentionnant qu'au début de notre coopération, vous n'étiez pas des humains mais des anges. Votre conscience ne s'était pas encore attachée à une forme matérielle et vous vous sentiez fortement connectés aux anges autour de vous, vos frères et sœurs. Le lien entre vous était si fort que vous viviez l'expérience d'être comme les cellules d'un seul organisme. Vous pouviez œuvrer pour le bien commun, de façon non-égoïste, évidente, étant d'un même esprit et d'un même cœur. À un certain moment, vous avez entendu un appel en provenance de la Terre. Vous étiez invités à embarquer pour un voyage avec cette planète. Et pourquoi vous ? Pour faire court : vous étiez les audacieux parmi les anges. Vous étiez sans peurs, passionnés et, oui, quelque peu frondeurs et obstinés. Il a été dit que vous avez été bannis du paradis à cause de votre désir de connaissance et de votre obstination. et, oui, vous étiez bien curieux et aussi un peu indisciplinés. Mais c'était précisément ce que c'était supposé être !

Pensiez-vous que Dieu faisait une erreur en vous créant ? Non bien sûr, Dieu savait exactement ce qu'Il/Elle faisait, et soit dit en passant, Dieu ne juge pas facilement quelque chose comme « mauvais » ou « coupable ». Dieu est parfaitement capable de vivre avec vos « péchés ». C'est vous qui en souffrez le plus.

Bien qu'il soit compréhensible que vous puissiez regretter vos actes en tant qu'humains, il n'est pas sage d'en subir le fardeau indéfiniment. À cet égard, vous avez beaucoup souffert de vos religions qui ont fortement mis l'accent sur la culpabilité et la punition. Dieu est bien plus tendre et miséricordieux que vous ne pourriez jamais le croire. Vous êtes pardonnés avant même d'avoir enfreint la loi. Dieu de tout son cœur vous accorde l'espace de faire des erreurs. Elle/Il préfère vous voir regarder vos erreurs avec équanimité plutôt que vous fustiger. Toutes ces « erreurs » sont des étapes dans le voyage intérieur, ce voyage au cours duquel vous parvenez à vous connaître pleinement. Ce voyage n'a nul besoin d'être rectiligne, il est fait pour être en ligne courbe. Sans cette ligne courbe, pas d'expérience et sans expérience, pas d'éveil. Il vous faut d'abord vous perdre afin d'être capable de revenir à la maison consciemment. Vous avez assumé pleinement cette expérience d' « être perdus », par une passion et une obstination que Dieu Lui/Elle-même a plantées dans votre cœur. Mais je m'écarte un peu de mon sujet...en parlant de la ligne courbe !

En réponse à l'appel de la Terre, vous êtes venus. Vous êtes entrés dans ma dimension et avez trouvé une planète riche en végétation, avec de vertes forêts, des océans infinis et un embryon de royaume animal. Vous avez été émus par la beauté et la richesse de la vie à ma surface. Vous vous êtes sentis invités à participer à cette vie, à l'inspirer et à la nourrir de l'énergie angélique dont vous disposiez. J'ai été heureuse de votre arrivée. Vous étiez mes bergers, vous m'avez aidée à prendre soin de la vie et même à implanter des graines de changement et d'innovation dans les formes de vie existantes. Comment avez-vous fait cela ? Vous étiez si proches de la Source de puissance créatrice que vous aviez des facultés magiques, comme nous dirions aujourd'hui. Vous vous êtes permis d'imaginer de nouvelles formes passionnantes, et ces fictions se sont développées en graines spirituelles qui se sont attachées à des formes de vie déjà existantes. Vous avez imprégné la vie d'idées neuves. C'est ainsi que l'évolution biologique s'est faite. Toutes les formes de vie sont nées de l'Esprit. Les formes physiques, matérielles, sont la manifestation de forces spirituelles. L'esprit est beaucoup plus fort que vous ne le supposez. Vous avez été éduqués dans un cadre mental matérialiste, qui vous dit que le physique - tel que le décrit la science physique – est le fondement de la réalité. En fait, c'est le contraire qui est vrai. L'esprit n'est pas le produit de la matière dénuée d'âme. Toute matière est imprégnée d'une conscience créatrice qui la soutient.

Accompagnez votre imagination un instant. Souvenez-vous de qui vous étiez en ces temps anciens. C'est possible ! Votre âme est ouverte, illimitée et ne connaît ni l'espace, ni le temps. Imaginez que vous flottez au-dessus des océans et des forêts dans un corps éthérique très raffiné. Vous êtes fascinés par la beauté que vous voyez, par l'aventure qui va avoir lieu ici. Voyez-vous comme des êtres angéliques guidés par la joie et la passion. Vous vous sentez aussi libre que peut l'être un enfant qui peut faire tout ce qu'il veut. Imaginez maintenant que vous rassemblez vos énergies pour exprimer ce sentiment de joie et de respect pour la vie en une fleur merveilleuse. Permettez à une image de fleur que vous aimez particulièrement de se former. Voyez ses couleurs, et ressentez-les de l'intérieur. Écoutez le rire de la fleur s'élever de son cœur, tinter comme de petites clochettes – c'est comme une musique pour votre âme. À présent, transmettez-moi cette image, à moi, la Terre. Imaginez-la tomber en mon sein et être nourrie par les énergies physiques et éthériques qui aident cette graine spirituelle à prendre forme matérielle. C'est ce que vous avez fait en ces temps anciens. Vous vous êtes laissés emporter par le flot de votre inspiration et m'en avez imprégnée. Et j'ai été réceptive. Moi, la conscience présente en cette sphère matérielle, je voulais être imprégnée et absorber vos formes-pensées.

C'est de ce temps que datent notre partenariat et notre coopération. C'est pourquoi vous pouvez être si émus par la beauté de la nature et l'innocence des formes de vie non-humaines. Non seulement vous êtes touchés par leur beauté physique mais cela vous rappelle aussi la connexion ancienne qui existe entre vous et la vie sur Terre ainsi que le rôle joyeux que vous y avez joué un jour. Vous y avez participé à la création de nombreuses formes de vie. Vous, en tant qu'anges, avez été les parents spirituels de la vie sur Terre. Telles sont l'étendue et la profondeur de votre puissance créatrice.

Pendant ce temps dont je parle, il y avait aussi des énergies sombres présentes dans l'univers, qui ont été fascinées par cette floraison de la conscience sur Terre. Les énergies sombres ne sont rien d'autre que des énergies qui ne sont pas encore conscientes de leur nature divine et croient par conséquent qu'elles ont besoin de quelque chose d'extérieur à elles pour être entières et complètes. Ces énergies sombres voulaient se nourrir de la vie sur Terre, qui rayonnait de vitalité et de force vitale. En réaction à leur intrusion, vous avez voulu protéger la vie. Vos émotions ressemblaient davantage à celles de parents qui veulent protéger leurs enfants du danger. Pour rencontrer et affronter les intrus, il vous a fallu densifier vos corps et vivre dans une dimension plus dense, moins fine et moins subtile que la sphère des anges. Essentiellement, l'intrusion de l'énergie sombre a allumé en vous une étincelle de passion et d'esprit guerrier, qui vous a entraînés plus profond dans la matière. L'étape suivante a été de renoncer à votre existence angélique et de prendre le chemin de l'incarnation.

Avec cette étape, vous avez en un sens perdu votre innocence. Juste avant de franchir cette étape, il y a eu un instant d'hésitation où vous avez réalisé qu'en devenant plus matériels, vous étiez sur le point de perdre quelque chose de très précieux. Vous alliez perdre vos ailes d'anges, qui symbolisent le fait d'être libre du temps et de l'espace, libre de la naissance et de la mort, libre de la peur et de l'illusion. Il y avait cependant quelque chose qui vous attirait dans l'aventure de l'incarnation. Vous étiez, comme je vous l'ai déjà dit, des anges passionnés et audacieux. Et c'était bien ainsi. En apparence, votre voyage a mal tourné lorsque vous avez renoncé à être des anges et que vous vous êtes engagés dans un combat contre les forces sombres. Vous avez été mêlés à divers conflits et guerres pendant un temps très, très long. D'autre part, ce plongeon dans la profondeur a permis à vos énergies angéliques de se répandre jusqu'aux confins de l'univers. Votre énergie angélique est une part de vous inaliénable, et qui, même si elle est voilée de façon temporaire, ne peut jamais vous être retirée.

Vos premiers corps mortels n'étaient pas faits de matière physique, telle que vous la connaissez sur Terre. Ils étaient beaucoup moins denses et moins compacts. Ils étaient invisibles à l'œil humain. Votre conscience n'était pas aussi focalisée qu'elle ne l'est maintenant. Vous entriez et sortiez encore aisément de vos formes physiques et faisiez l'expérience de la réalité de façon assez similaire à celle de votre état de rêve actuel. Vous étiez moins conscients de vous-mêmes en tant qu'identité séparée, votre « je-ité », en opposition au monde extérieur. À présent, vous êtes très attachés à votre forme physique. Beaucoup d'entre vous pensent que vous êtes cette forme et que vous allez périr avec ce corps physique. Dans vos toutes premières incarnations, ce n'était pas encore le cas et vous étiez bien plus libres d'aller et venir à votre gré et de faire ce qui vous plaisait. Néanmoins, vous ressentiez une certaine confusion. Bien que vous ayez été guidés par l'intention de lutter pour la lumière et protéger la vie, il vous fallait aussi gérer à présent des émotions sombres telles que la peur, la désolation et le doute. Dès que vous avez commencé à combattre quelqu'un ou quelque chose, il était inévitable que vous absorbiez en partie les vibrations de votre adversaire. S'il n'en avait pas été ainsi, il n'y aurait pas eu de terrain commun où démarrer la bataille et vous auriez simplement lâché prise de l'autre complètement.

En tant qu'anges, vous aviez en fait uniquement des sentiments nobles et élevés. Il y avait de la joie, de l'enthousiasme et un fort sentiment de communion. Lorsque vous êtes descendus sur le chemin de l'incarnation, un corps émotionnel s'est formé autour de votre âme. Ce corps énergétique contient des réponses émotionnelles qui surgissent lorsque vous ne percevez pas la réalité du point de vue de l'unité et la connexion, Les sentiments des anges ont leur siège dans le cœur. Les émotions dont vous faites l'expérience en étant incarnés sont reliées aux trois centres d'énergie inférieurs ou chakras qui dans votre corps sont situés autour de l'estomac, du ventre et du coccyx. Les trois chakras forment l'échelle de l'incarnation : à travers eux, vous troquez l'expérience de l'unité pour celle de la dualité. C'est aussi à travers eux que vous gravissez l'échelle et vous élevez de la dualité à l'unité. Votre corps émotionnel représente l'obstacle majeur à la paix intérieure et à la libération, parce qu'il contient de la peur, de la tristesse et de la colère. Cependant, la voie vers le haut, vers la libération et l'illumination, passe par le corps émotionnel et non le long ou autour de lui. Nous en reparlerons.

À mesure que votre corps émotionnel devenait plus lourd et plus dense, et que vous perdiez trace de vos origines, la possibilité de vous incarner en humains s'est présentée. Entre-temps, vous étiez devenus des âmes grandes voyageuses, vous aviez acquis de l'expérience à la fois dans les aspects lumineux et sombres de la vie. Les énergies de la dualité avaient pris de l'emprise sur vous, ce qui signifie que vous avez longtemps cru aux illusions qu'elles créent. Si vous vivez dans la dualité, vous croyez au fond de vous que vous êtes seuls, effrayés et impuissants, et que vous avez besoin de quelque chose d'extérieur à vous pour vous protéger, vous nourrir et vous reconnaître. À partir de cette notion, vous commencez à exercer votre pouvoir sur les autres et à cacher votre vulnérabilité. Ou bien, il est possible que vous deveniez trop vulnérables et laissiez votre pouvoir à un autre qui veut se nourrir de votre énergie vitale. Que vous soyez offenseur ou victime dans ce jeu, l'erreur fondamentale que vous faites est que vous pensez ne pas pouvoir faire l'expérience de la totalité en vous-mêmes. Il y a un trou que vous voulez combler, soit en étant le chef, soit en étant l'esclave. Ce jeu est très douloureux, comme beaucoup d'entre vous l'ont expérimenté. En ce passé lointain, il y a eu un moment où vous avez pris conscience de cela avec force. Il y a eu alors un changement. Vous aviez fait l'expérience des deux extrêmes du jeu, et vous saviez qu'il n'y a aucune solution réelle en aucun d'eux.

Vous saviez que quelque chose devait changer, mais vous ne saviez comment. Vous vous étiez éloignés de la liberté originelle et de la joie de l'ange en vous. Mais votre corps émotionnel gardait encore une mémoire, une nostalgie du foyer. Vous saviez qu'il existait quelque chose vers lequel vous vouliez revenir, un Foyer, un état de l'être qui vous semblait être paradisiaque. Votre corps émotionnel s'est alors embarqué sur un nouveau chemin. Ayant exploré les extrêmes de la dualité, il a commencé à se tourner vers l'intérieur. Ce changement de conscience a créé l'impulsion de vous incarner sur Terre en humains.

À ce point, l'être humain y existait déjà en tant que forme biologique. Mais lorsque vous êtes entrés dans cette forme de vie, vous lui avez ajouté quelque chose, qui a rendu l'être humain moins animal, et plus conscient de soi. La biologie humaine est reliée au royaume animal, mais l'être humain a été forgé par des énergies qui ne sont pas seulement nées de l'évolution naturelle sur la Terre. Ce qui distingue l'homme de l'animal, c'est la faculté de conscience de soi. Par cette faculté, les êtres humains sont capables de transformer leur corps émotionnel et de répandre l'énergie du cœur consciemment sur Terre. Alors que les règnes non-humains de la nature rayonnent la joie et la communion des anges de façon inconsciente, c'est la mission de l'humanité de la transformer en une énergie consciente.

En vous incarnant en êtres humains, tels qu'ils existaient alors sur Terre, vous avez ajouté quelque chose à leur développement, et cet ajout a été sujet à controverse. D'une part, la conscience de soi est porteuse d'une grande promesse, d'autre part, elle peut vous faire dévier. En devenant des êtres humains, vous espériez vous reconnecter avec toute vie sur Terre et être le gentil créateur et gardien que vous aviez été autrefois. Être humain est une réalité riche et compliquée. De nombreux aspects de la réalité sont réunis en l'être humain : vous êtes en partie animal, plante et minéral, en partie un être cosmique avec une longue histoire galactique. Les êtres humains sont obscurité et lumière, vaincus et sauveurs, cause de souffrance et de destruction et en même temps, messagers d'espoir, d'amour et de puissance créatrice. En l'être humain, convergent de nombreuses énergies dans l'espoir de reconnexion et de coopération. La conscience de l'homme détient la faculté de mettre en contact des sphères d'existence très divergentes et de réinitier la notion d'unité sous-jacente. À cause de cette faculté à réaliser ce bel idéal, l'humanité a la permission de commettre de graves erreurs. Le but peut encore être atteint. Tout espoir n'est pas encore perdu.

En ce moment, l'espoir se lève comme jamais auparavant. De grands changements se produisent dans la conscience collective de l'humanité. Je viens juste d'évoquer un moment de votre passé où vous avez en fait réalisé que votre salut ne pouvait venir du jeu consistant à voler de l'énergie, ou à vous en départir, que la solution est de trouver la totalité en soi. Cette compréhension commence maintenant à germer dans la conscience de l'humanité. Ce n'est qu'une graine, pas encore une plante. Mais un changement est à portée de main et quelque chose s'éveille dans le cœur de l'humanité. Le cœur est la force de connexion entre les différentes sphères de conscience représentées en l'homme, à la fois terrestres, galactiques et cosmiques. L'appel à la paix et à la fraternité résonne à présent dans toutes ces sphères et cet appel collectif crée une vague d'énergie qui me submerge, moi la Terre.

Si vous vous sentez touché par mes paroles, et que vous vous y reconnaissez, vous êtes l'un de ceux qui ont déclenché cet appel du cœur. Vous avez envie de contribuer à la transformation de la conscience sur Terre. Je vous accueille et souhaite vous assister. Je vous raconte cette longue histoire pour que vous soyez conscients de qui vous êtes en réalité : un ange au cœur de votre être. Votre conscience de soi grandissante m'aide. Si vous vous souvenez de qui vous êtes, nous pouvons à nouveau être partenaires.

Je vois votre aspiration. Je perçois votre nostalgie. Je vous vois tendre vers la joie et l'insouciance qui vous sont si familières d'une part, si lointaines et distantes d'autre part. Il est temps à présent de revenir à qui vous êtes. Il est temps de gravir cette échelle et d'embrasser votre corps émotionnel de tout votre cœur. Entourez votre chagrin, votre impression de lourdeur, votre tristesse, de la conscience angélique de douceur et de compassion qui vous est naturelle. Vous avez la capacité de vous guérir vous-mêmes.

Vous devenez à présent des anges capables de maintenir votre lumière dans les sphères de réalité les plus denses. Vous devenez des créateurs conscients, qui ont appris à se manifester à la fois dans des sphères de lumière et d'obscurité, sans se perdre en elles. Vous êtes porteurs d'une graine de conscience qui est transformatrice pour votre environnement. Vous devenez des enseignants spirituels. Un enseignant spirituel n'est pas quelqu'un qui descend des sphères les plus hautes pour expliquer à l'ignorant de quoi la vie est faite. Un vrai enseignant est passé lui-même par l'obscurité et vous tend la main, non d'en-haut mais à partir d'un sentiment d'unité intérieure ressentie en profondeur.

L'aventure que vous avez un jour entreprise en tant qu'anges créateurs approche de sa fin. Spécialement dans cet ultime chapitre de votre voyage, vous êtes invités à vous remettre en contact avec moi, la forme de vie sur laquelle votre expérimentation a pris place. Permettez-vous de voyager en imagination, redevenez les rêveurs et les visionnaires que vous avez été. Possédez la grandeur de ce qui veut se manifester à travers vous sur Terre. Redevenez les anges qui, avec grâce, se confient à la magie de la vie, laissez-vous guider par ce qui vous donne de la joie et de l'inspiration.

L'ange en vous ne veut rien de plus que devenir pleinement humain.

 En vous sentant un avec l'ange en vous, vous amenez un morceau de ciel sur la Terre.

©Copyright Pamela Kribbe, 2011

Traduction de l'anglais :Christelle Schoettel

Auteur

  • Pamela Kribbe

Source



03/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres